Qui sommes nous ?

L’AICQ est une association à but non lucratif, qui regroupe les responsables des services informatiques des cégeps et des collèges publics et privés de la province de Québec, qui ont accepté d’y adhérer sur une base volontaire.

  • L’AICQ a été fondée le 8 janvier 1991.
  • L’AICQ compte actuellement cinquante-cinq membres en règle.
  • L’AICQ organise deux colloques annuels portant sur les technologies de l’information et des communications (réseautique, informatique, systèmes d’informations, logiciels spécialisés, téléphonie, etc.).
  • L’AICQ anime un forum général réservé uniquement à ses membres, de même qu’un forum technique ouvert aux employés des services sous la responsabilité de ses membres.
  • L’AICQ finance son administration au moyen de la cotisation versée par ses membres. Elle finance ses colloques grâce à des commandites recueillies auprès des fournisseurs œuvrant dans le domaine des technologies.

 

AICQ, son histoire, ses anecdotes

 

Dates importantes

1989

Désireux de créer un lieu d’échange entre les responsables d’informatique du réseau des cégeps, afin notamment de partager leurs expériences et de poser un regard « neuf » sur les technologies de l’information, quelques pionniers ont investi de leur temps pour mettre sur pied l’embryon de notre association.

Financée par le cégep François-Xavier-Garneau, une première rencontre a été organisée au Mont-Sainte-Anne — en janvier 1989 — au cours de laquelle le président de la Fédération des Cégeps, Gaétan Boucher, a prononcé la conférence d’ouverture…

29 participants : 5 cégeps HP, 12 cégeps VAX, 11 cégeps Burroughs, 1 cégep IBM.

1990

Seconde rencontre des informaticiens. À cette époque, l’AICQ « payait » ses conférenciers ! Il avait été question des SGBD et des langages de 4e génération.

Les participants procèdent à l’élection des administrateurs provisoires à qui ils donnent le mandat de créer l’Association.

1991

Troisième rencontre des informaticiens. Première assemblée générale.

L’AICQ a obtenu ses lettres patentes en date du 8 janvier 1991

Les signataires de la demande d’accréditation étaient alors Jean-Guy Lebel (un adjoint au DSP), Pierre Ross (coordonnateur de l’informatique) et Jean-Pierre Charland (coordonnateur de l’informatique).

sans-titre-12 Rappelons ici que, de 1989 à 1991 un logo identifiant les Informaticiens des Collèges a été utilisé sur les programmes des trois rencontres.

La première assemblée des administrateurs provisoires de l’AICQ s’est tenue au Château du Mont Sainte-Anne le 1e février 1991

Préalablement à cette rencontre, les administrateurs ont adopté le « règlement général numéro 1 » et le « règlement général numéro 2 » (règlement d’emprunt) qui ont ensuite été amenés en assemblée générale pour être entérinés par les 29 membres présents.

À cette occasion, deux autres administrateurs ont été nommés : Richard Lachambre (Montmorency), et Gilles Fleury (Société Informatique Saguenay-Lac-St-Jean), portant à cinq le nombre des élus de l’AICQ.

C’est lors de cette troisième rencontre que les premiers comités de travail ont été formés : Impression laser ; Réseau Internet ; Réseaux de télécommunications dans les Collèges ; Questionnaire sur la micro-informatique.

1992

Le premier colloque de l’AICQ s’est tenu en janvier 1992. À cette occasion, 35 membres ont signé la feuille de présence. Voici le contenu de ce premier colloque :

  • 29 janvier :
    • 17h00 Inscription
    • 18h30 Conférence d’ouverture : « L’évolution de l’industrie informatique »
    • 19h15 Cocktail
  • 30 janvier :
    • 9h00 Thème de la journée : « Plan de relève informatique en cas de désastre »
    • 15h00 Rencontre avec les représentants des commanditaires
  • 31 janvier :
    • 9h00 Assemblée générale annuelle
    • 11h00 Plan d’action
    • 12h30 Dîner collectif

1993

sans-titre-11 En date du 28 juillet 1993, la première marque de commerce de l’AICQ a été enregistrée : « le dessin d’une flèche » nous rappelle que les technologies progressent sans cesse… et il en sera de même pour notre association. Les bandes horizontales référaient alors aux pages de papier « bretelles » qui servaient jadis dans nos imprimantes…

1994

Après de longues tractations auprès des organismes gouvernementaux appropriés, l’AICQ a finalement reçu son certificat d’enregistrement le 14 juillet 2004.

À cette époque, les membres des groupes de travail étaient :

  • Télécommunications dans les collèges : Jocelyne Auclair, Jean-Pierre Charland, Émile Sauvé
  • Impression au laser : Serge Boisvert, André Guertin, Othmane Hablani, Pierre Ross
  • Réseau internet : Jacques Granger, Pierre Ross, Émile Sauvé, Ron Spivock
  • Questionnaire sur la gestion de la micro-informatique dans les collèges : Marc Darveau, Richard Lachambre

…puis les années passent…

2000

Mai 2000 : Premier colloque du printemps à l’Auberge du Lac-à-l’Eau-Claire

  • 2 jours de pluie…
  • Les cellulaires ne fonctionnent pas
  • Pas d’Internet non plus
  • Mais bons ateliers, présentations, assemblée plénière…
  • Ça (in)augure mal ? … C’est notre « bug » à nous ?

Septembre 2000 : on a survécu à l’An 2000 :

  • RISQ – le réseau privé Éducation
  • Les VPN – réseaux privés virtuels
  • La convergence des réseaux – mythes et réalités

2003

Après 14 ans de loyaux services, notre président fondateur, Jean-Pierre Charland, prend sa retraite.

2004

Au colloque de septembre 2004, les participants reçoivent leur première « initiation » au processus de gestion de l’ITIL (Informational Technology Infrastructure Library).  La rencontre a donné suite à une session de formation à laquelle 41 responsables informatiques ont participé…

2005

Un site web est inauguré afin de servir principalement de vitrine pour nos commanditaires et offrir aux membres un lieu centralisé de dépôt des documents administratifs et techniques de l’Association.

2006

C’est au tour de notre second président et membre fondateur, Pierre Ross, « d’accrocher ses patins ».

2007

C’est la fête au 20e colloque annuel (Manoir Saint-Castin)

Question existentielle : Avons-nous 20 ans…ou 19 ans ? Après décompte officiel, l’AICQ a 19 ans mais a tenu 20 colloques annuels (9 en hiver, 11 en automne).

  L’AICQ profite de l’occasion pour changer sa signature corporative : L’écran plat nous rappelle que les gestionnaires des TI des cégeps travaillent avec les plus récentes technologies de l’information et des communications. La flèche dans l’écran rappelle le logo précédent de l’Association. Un curseur termine la lettre « Q » …

2008

En mai 2008, une nouvelle signature graphique et un nouveau logo ont été introduits…

En 2008, l’AICQ c’est :

  • Plus de 50 membres actifs, tous gestionnaires des TI dans les cégeps privés et publics de la province ;
  • Un colloque annuel avec assemblée générale ;
  • Une rencontre de printemps annuelle ;
  • Un forum technique destiné aux techniciens des cégeps et un forum réservé aux gestionnaires;
  • Un nouveau site WEB ;
  • Une implication dans de multiples comités nationaux ;

2009

L’AICQ organise deux formations pour ses membres :

  • Une formation ITIL a été organisée en février 2009 sur le catalogue de services TI ;
  • Une mise à niveau de la certification ITIL (V2 à V3) a été organisée en mai et a attiré 11 personnes dont 5 se sont inscrites à l’examen de certification.

2010

L’AICQ fait son entrée dans les médias sociaux, Twitter et LinkedIN!

2012

Mise en vigueur de la Loi 133 sur la Gouvernance et la Gestion des Ressources Informationnelles (LGGRI)

Dans la foulée de l’application de la nouvelle Loi, un Comité de gouvernance des RI est constitué à la Fédération des Cégeps. L’invitation faite au président d’y siéger à titre de représentant des responsables TI des cégeps, qui confirme la notoriété que détient l’AICQ au sein du réseau collégial.   Dans les mois qui suivirent la mise en place du Comité, 19 membres siègeront sur 8 comités portant sur notamment sur la délégation d’autorité de gestion RI, la définition d’un projet RI, l’importance de l’infonuagique, l’inventaire des équipements informatiques, etc…

L’AICQ marque cette synergie avec la Fédération en en faisant une place important aux notions de gouvernance dans ses colloques et dans les formations qu’elle dispensera dorénavant.

En octobre de la même année, Normand Guilbault, 3e président, cède la place à la relève.

2013

Après le 25e colloque annuel, l’AICQ continue son cheminement avec de plus en plus de membres présents à chacune de ses rencontres…

En mai 2013, Madame LeBel quitte ses fonctions dans le milieu collégial ; L’AICQ perd sa présidente… elle sera remplacée par André St-Pierre lors de l’Assemblée générale annuelle d’octobre.

  • Tous les documents relatifs au colloque sont dorénavant accessibles aux membres sur leur iPad (colloque sans papier) ;
  • La nouvelle plateforme de partage Sharepoint est dévoilée aux membres ; elle doit éventuellement remplacer le forum et une partie du présent site internet.

2014

Les colloques continuent de susciter l’intérêt des membres dont le nombre de participants ne cesse de s’accroître. Il en va de même du nombre de commanditaires intéressés à participer à ces rencontres…

La rencontre du printemps a eu lieu au Château Mont-Sainte-Anne de Beaupré. Ce changement d’emplacement semble avoir été apprécié de tous ;

  • Poursuite de l’utilisation d’iTunes U pour les deux colloques ;
  • Démarrage de la plateforme « Office 365 – AICQ » ;
  • Présence des représentants de la LGGRI aux deux colloques ;
  • Positionnement de l’AICQ comme partenaire dans le comité de gouverne de la LGGRI ;

2015

Nos deux évènements annuels continuent à attirer de plus en plus de participants, tant de la part des membres que des commanditaires.

  • Participation au comité de gouvernance de la LGGRI, notre président y siège ;
  • Participation au comité consultatif en ressources informationnelles (CCRI), Normand Guilbault y agit à titre de président d’assemblée ;
  • Première occurrence d’une table interordre en éducation : présence de deux représentants du ministère, d’un représentant des Universités du Québec et de deux représentants des commissions scolaires au colloque d’octobre.

2016

Toujours deux colloques par année… mais sous une nouvelle formule !

  • Poursuite de la participation au Comité de gouvernance de la LGGRI et du Comité sur les Ressources Informationnelles de la Fédération des Cégeps (CRI) placé sous la présidence d’Alexandre Lupien ;
  • Première plénière, en mai, du Comité sur les ressources Informationnelles (CRI) suite à sa reconnaissance officielle par la Fédération ;
  • Utilisation systématique du portail Sharepoint de l’association pour la distribution des documents des colloques ;
  • Ajout de sondages d’appréciation de l’événement pour les membres et pour les fournisseurs ;
  • Embauche d’un organisateur d’événements chargé de la préparation des prochains colloques et de notre adresse info@aicq.info.

2017

Les activités de l’AICQ et du Comité sur les ressources informationnelles (CRI) se distinguent

  • Le CRI tient une journée de plénière en préliminaire des colloques de printemps et d’automne.
  • Les ateliers du 30e colloque annuel ont été consacrés à la norme ISO 29100. Les travaux du comité mis en place pour l’implantation de cette norme, de même que l’expérience en cours au Collège de Montmorency ont été présentés aux membres.
  • André St-Pierre quitte la présidence après six années d’implication au Conseil. Un sixième président est élu à l’Assemblée générale annuelle qui, à l’instar du colloque, a été exceptionnellement cédulée en novembre : René Guitar.